60 % du rendement se jour à l’implantation des maïs

Toutes les actualités
PHOTO ARTICLE MAISADOUR
Parmi les composantes de rendement sur lesquels on peut agir, la plus importante est l’implantation du peuplement. Une bonne densité de population demande des efforts, de la planification et de la rigueur. Elle exige aussi d’accomplir correctement les différents points suivant:







QU'EST-CE QU'UN BON SEMIS

Une profondeur de semis régulière :
• Semences déposées à la même profondeur
• Lit de semences avec de la terre fine
• Quelques petites mottes en surface
• Un bon niveau d’humidité autour de la graine

Un semoir en très bon état :
• Pneus gonflés à 2 kg/cm²
• Socs ouvre sillons en très bon état pour une ouverture en V
• Aspiration des éléments semeurs parfaite
• Enterrage parfait et réglages des chasse mottes

Distribution des semences sur la ligne
• Densité vérifiée et maitrisée : Modifiez la densité de semis pour l’adapter au potentiel de rendement de chaque parcelle.
• Pas de doubles, ni de manques

Pour un bon semis
• Contrôle régulier des réglages et de la distribution
• Respect des densités et des profondeur de semis adaptée au sol
• Semis entre 5 et 7 km/h

SE REFERER A LA TEMPERATURE DU SOL, PAS AU CALENDRIER !

Les meilleurs rendements se font très régulièrement sur les semis précoces. Il faut donc anticiper les travaux de fumure et de travail du sol  pour être prêt fin mars début avril.
Un lit de semence approprié et un semoir bien entretenu  et bien calibré sont essentiels pour obtenir des peuplements et un espacement optimum entre graines.
Mais semer trop tôt peut nuire aussi aux rendements. Le maïs germe et se développe quand la température du sol atteint 10 °C.
À des températures inférieures à celle-ci, la semence restera en dormance et deviendra plus vulnérable aux attaques des maladies, des insectes et des animaux prédateurs.
Il est donc essentiel de prendre la température de son sol et  d’examiner  les prévisions sur cinq ou sept jours  et de voir si la météo s’avère favorable.

LA PROFONDEUR DE SEMIS

Le maïs doit être semé entre 4 et 6 cm dans un sol  humide. On devrait vérifier fréquemment la profondeur des grains lors des semis, parce qu’elle peut changer selon le type de sol et l’état de l’équipement.
Ne semez pas trop près de la surface. Un semis à moins de 3 cm  de profondeur peut nuire au développement racinaire et favoriser la verse racinaire.
Un semis superficiel peut également accroître les risques de levées inégales et de dommages par certains herbicides de présemis ou de prélevée
Toutes les actualités