Innovation coopérative

Journée de lancement pour le Salon 2019

LE SALON AUX CHAMPS 2019 SE PRÉPARE EN COULISSE
Rien de tel qu'une journée de lancement pour aborder cette 21 ème édition, l'occasion de faire découvrir ce rendez-vous aux élus de la région, aux collectivités et de réunir nos partenaires autour de l'ADN des cuma à savoir les démonstrations, les débats, les forums, les témoignages et la convivialité de cet événement. Pour ce prochain rendez-vous, nous vous proposerons ces principales thématiques qui seront développées lors des différents ateliers de préparations qui se dérouleront tout au long de l'année en vue des 18 et 19 septembre 2019 à Broons/Sévignac. Maïs fourrage...

L'université du salon aux champs : tout un programme

Le grand débat du 31 août à 11 heures : Internet : les plateformes collaboratives vont-elles supprimer les Cuma ?
Des sites web proposent aujourd’hui la mise à disposition de matériels entre agriculteurs, l’échange de parcelles ou l’apport de conseils. Les start-ups bousculent les habitudes des acteurs du secteur agricole. En quelques clics et de chez soi, chacun accède à une offre nouvelle de location de machines, de conseils personnalisés ou de produits annoncés à prix discount. Dans ce contexte, comment se fera demain le partage du matériel entre agriculteurs voisins ? Quels bouleversements pour la coopération et pour les organisations comme les Cuma ? Quelles opportunités saisir ?  ...

Rotation des cultures : pourquoi et comment ?

Notion agronomique ancienne apprise dans vos formations agricoles, la rotation réapparait parmi les réponses à des questions actuelles. S’agit-il d’un effet de mode ? D’un nouvel « impératif technique » ? Qu’elles sont les raisons de s’y intéresser ? Comment s’en servir et avec qui ?
Comprendre ce qui s’est passé à propos des rotations, afin de les remobiliser avec l’agronomie Un retour sur l’évolution des systèmes de cultures ces dernières décennies met en évidence une simplification, parfois extrême, de ceux-ci (1 ou 2 cultures). Le contexte économique favorable à certaines cultures, couplé à une recherche phytosanitaire performante (nouvelles molécules), ont souvent dicté et sécurisé les choix de l’agriculteur, s’affranchissant ainsi de l’agronomie. La diminution des productions animales a également contribué au retournement des prairies et à l’arrêt de cultures...

Le lin : la fibre cuma

Un atelier qui a pour objectif de présenter la culture du lin et son importance dans l’activité des cuma normandes.
Sur ce stand : présentation de la culture du lin textile au champs : • Le lin sur pied • Le lin arraché en andain • Le lin enroulé   Sur la parcelle seront présentés les différents matériels destinés à la récolte du lin. Arracheuse double, retourneuse double, enrouleuse et souleveuse de lin. Pour chaque matériel une fiche abordera le coût de revient pratiqué en cuma.   Les cuma ont une place à part entière dans la filière lin. Pour présenter cette activité une cartographie synthétisera la situation des cuma « lin » sur la région...

Mécaflash : optimiser votre mécanisation

Les fédérations de cuma de l’Ouest vous proposent gratuitement leur outil « Mécaflash ».
En quelques minutes, à partir de données simples de votre système d’exploitation (surfaces, productions,…), Mécaflash calcule vos propres repères optimisés en :    • Charges de mécanisation,    • Heures de tracteurs, polyvalent et de forte puissance. Mécaflash permet d’identifier vos marges de manœuvre pour gagner en compétitivité ! Découvrez le document Mécaflash ci-dessous

Un maïs semé au cordeau !

Les semoirs monograine peuvent aujourd’hui être équipés de la coupure de rangs. L’intérêt étant de limiter le surdosage de semences ou au contraire la perte de surfaces cultivées.
Les différents éléments du semoir s’ouvrent et se ferment automatiquement par commande (électrique, électromagnétique ou pneumatique), selon la position dans le champ, détectée par GPS.  La gestion des pointes s’en trouve ainsi optimisée, la concurrence entre les pieds de maïs limitée, et les économies d’intrants au rendez-vous. L’économie réalisée varie selon la configuration de la parcelle : plus l’angle en fourrière est élevé, plus le système est intéressant. Pour la coupure automatique sur semoir, une correction GPS RTK est nécessaire, car empêchant le signal de dériver dans le...

Des outils pour piloter la fertilisation

La fertilisation minérale des cultures exige de la précision. L’enjeu environnemental est évident, ce n’est pas le seul. Compte tenu du coût des engrais minéraux, la rentabilité des cultures est pour une grande part liée à l'azote apporté. Bien quantifier la dose nécessaire est donc primordial pour apporter aux cultures « la bonne dose au bon endroit ».
Parmi les outils de pilotage, certains permettent uniquement la réalisation d’un diagnostic : ils mesurent par un capteur le besoin en fertilisation sur un point précis de la parcelle. Ce sont par exemple le Jubil® ou le N-tester®. D’autres outils vont plus loin en mesurant le besoin à différents points de la parcelle et en fournissant des cartes de préconisation plus ou moins précises. Il s’agit par exemple des services proposés par Farmstar® ou Airinov® (service facturé généralement 10 à 15 €/ha). Ces cartes peuvent servir au calcul d’une dose moyenne à épandre, à la...

Les objets connectés aux champs

En agriculture, le développement des technologies d’acquisition massive de données, des capacités de stockage et de traitement informatique, accessibles par des réseaux de communication crée un nouveau “gisement” : le “Big Data” agricole. Cela rend possible la création de nouveaux services et outils d’aide à la décision (OAD) afin d’améliorer la précision et la pertinence des interventions ou encore le suivi des équipements agricoles.
L’acquisition de la donnée est essentielle dans ce processus vers davantage de précision. Pour cela, un nombre croissant de capteurs et d’objets connectés, fixes ou mobiles sont déjà proposés, en France et à l’étranger, par de nombreuses sociétés, y compris des start-up. On parle de l’Internet des Objets (IoT). En travaillant directement avec des utilisateurs de terrain (agriculteurs et salariés agricoles), ces sociétés doivent être en mesure d’identifier des besoins de mesure et ensuite de proposer et développer des capteurs adaptés. Un capteur connecté se compose : D’une...

Le programme du salon est disponible

Toute l'équipe du salon est heureuse de vous présenter le programme 2017 du salon national des cuma.
Agriculteurs et experts ont souhaité vous proposer une thématique générique autour des technologies et de l'organisation innovantes que vous retrouverez dans les différents ateliers. Vous y retrouverez les grands thèmes suivants :    • Agronomie & machinisme    • Fourrages & animaux    • Agriculture & territoire    • Village cuma Sans oublier l'Université aux champs avec ses débats et forums, une nouveauté cette année avec les débats partenaires sous un chapiteau dédié Et comme à chacune des éditions le village des exposants...

Programme des débats de l'Université

10 DÉBATS EN 2 JOURS VOUS SONT PROPOSÉS LORS DE CE RENDEZ-VOUS
Le mercredi 18 septembre Matériels trop chers ? Des solutions collectives émergent ! 11h00 chapiteau 1 Constructeurs full liner, concessions qui fusionnent et prix en constante augmentation : comment les cuma peuvent à leur tour s’organiser pour optimiser collectivement leurs investissements ? Comment améliorer l’autonomie protéique des élevages monogastriques ? 11h00 chapiteau 2 Porcs, volailles : quelles stratégies pour améliorer l’autonomie protéique en élevage ? Avec les programmes SOS Protein et des témoignages d’...

Pages

S'abonner à Innovation coopérative

Partenaires