Travail – emploi

Un salarié de cuma, pour quoi faire ?

« Pour conduire et entretenir le matériel de la cuma »… mais pas seulement ! L’embauche d’un salarié par une cuma relève d’un champ d’application bien plus large qu’il n’y paraît.
Que ce soit pour l’adhérent ou pour la cuma, l’intérêt d’un salarié en cuma est multiple. Pour l’adhérent, la présence d’un salarié représente du temps de gagné : diminution de sa surcharge de travail et meilleur suivi de son élevage. Sans oublier la possibilité de se libérer pour sa famille, des loisirs ou des mandats. Du côté de la cuma, le salarié permet un service de meilleure qualité grâce à des matériels plus productifs et une optimisation des équipements (moins de pannes et de temps perdu), ainsi que des matériels toujours en état (meilleur vieillissement et meilleure valeur à...

Conducteur d'engins agricoles dans une cuma de la Sarthe

Tracteur, ensileuse, moissonneuse… sont pilotés par le conducteur de machines agricoles pour labourer les champs, épandre des engrais ou récolter. La météo et les saisons dictent son emploi du temps. « Fils d’agriculteurs, j’ai conduit des engins agricoles très jeune. À 18 ans, je pilotais des moissonneuses-batteuses, l’été. » Tout naturellement, quand la Cuma (Coopérative d’utilisation du matériel agricole) de Noyen/Sarthe a proposé un poste de chauffeur-mécanicien à David Patoureau, il n’a pas hésité. « J’y travaille depuis trois ans », précise le...

Article de Ouest France : ''Portrait de David, conducteur d'engins agricoles dans une cuma de la Sarthe''

Un article de Ouest France : ''David est conducteur d'engins agricoles'' publié le vendredi 20 février 2015. Ecrit par Jean-Jacques REBOURS dans la rubrique Job Formation. Le thème de l'emploi sera abordé lors du salon national des cuma dans la Sarthe les 26 et 27 août prochains. David est engagé avec la cuma de Noyen sur Sarthe dans l'organisation du Salon aux Champs 2015 et participe aux réunions de préparation dans le pôle salarié.
Tracteur, ensileuse, moissonneuse… sont pilotés par le conducteur de machines agricoles pour labourer les champs, épandre des engrais ou récolter. La météo et les saisons dictent son emploi du temps. « Fils d’agriculteurs, j’ai conduit des engins agricoles très jeune. À 18 ans, je pilotais des moissonneuses-batteuses, l’été. » Tout naturellement, quand la Cuma (Coopérative d’utilisation du matériel agricole) de Noyen/Sarthe a proposé un poste de chauffeur-mécanicien à David Patoureau, il n’a pas hésité. « J’y travaille depuis trois ans », précise le jeune homme de 26 ans, satisfait...
S'abonner à Travail – emploi

Partenaires